ARTS et MATIÈRES     SAULIEU 21210

Accueil Biennale 2017 Artistes ivités Photos biennale Les ateliers L'association Contact
Accueil Biennale 2017 Artistes ivités Photos biennale La presse Les ateliers L'association Contact
La presse

Côte d’or magazine

juillet/août 2017

Remise du chèque Crédit agricole

(mars 2017)

communiqué de presse 2017.pdf

Communiqué de presse

(Cliquez dessus pour le telecharger)

Journal du Centre

 Alligny-en-Morvan Loisirs

Publié le 10/07/2017

Des tricoteuses nivernaises rhabillent les arbres pour l'été façon "Yarn Bombing"

Les tricoteuses présenteront des outils de jardin en plus des couvertures colorées qui enrouleront les arbres de la petite place arborée près de la salle des fêtes.? © Photos Pierre Destrade


  

 

Des tricoteuses d’Alligny-en-Morvan exposent leurs créations colorées ce mois-ci. Des arbres seront enveloppés de laine.

L'ambiance est studieuse. Au son des aiguilles qui se croisent, six tricoteuses s'affairent autour de la table, dans la salle du gîte des Bruyères, à Alligny-en-Morvan. Depuis l'hiver, elles ont laissé de côté leur tricotage habituel pour un autre, le yarn bombing, tricot graffiti en français. Vu notamment à Nevers, le tricot graffiti égaye le mobilier urbain par des tricots colorés. Il est à la mode et cet été, il débarque dans le Movan.

« Quand on dit qu'on va habiller les arbres, on nous dit " ça y est elles ont Alzheimer" ! »

« On va décorer les arbres de la place de la commune. On va aussi exposer des pièces entre la salle des fêtes et le pont qui enjambe le Ternin », explique Paulette Duboux, qui déballe un arrosoir emmailloté façon arc-en-ciel. Près d'elle, Gisèle enfile des manchons à une brouette. « On a habillé des outils de jardinage. » Outre la binette, d'autres ustensiles sont laissés de côté pour garder l'effet de surprise.Des retraitées du Morvan, ici Lydie, font du tricot en groupe et vont habiller les arbres de la place de leur commune, Alligny-en-Morvan. Cette mode s'appelle le Yarn Bombing. "tricot graffiti".

Au départ, l'initiative n'allait pas de soi pour les tricoteuses. Elle provenait de Saulieu, de l'association Arts et Matières, qui souhaitait étendre sa biennale de rencontres artistiques jusqu'à Alligny. « Au départ, on était plutôt réticente », avoue l'une. « Et puis, on a regardé sur Internet. On a vu des trains touristiques entièrement habillés de tricot ! », remet l'autre. « Quand on dit qu'on va habiller les arbres, on nous dit " ça y est elles ont Alzheimer" ! », sourit Aimée.Des retraitées du Morvan, ici Gisèle, font du tricot en groupe et vont habiller les arbres de la place de leur commune, Alligny-en-Morvan. Cette mode s'appelle le Yarn Bombing. "tricot graffiti". Elle habille une brouette de manchons

Le groupe, appelé "De tout un peu", a l'habitude de se rassembler chaque vendredi après-midi, depuis 2003. Ils sont jusqu'à une dizaine à prendre le thé, à 16 h. « On n'oblige personne à tricoter. C'est surtout l'occasion de se retrouver et de discuter », ajoute Paulette Duboux.

Article Bien public du 30 juillet

On parle de la biennale


Articles de presse


Cote d’or magazine

Remise chèque Credit Agricole

Article du Bien public du 30 juillet

Lien article du Bien public paru

 le 25 juillet

France bleu Bourgogne

Communiqué de presse

Journal du centre du 10 juillet

La sculpture en Morvan par

B. Morot Gaudry


art bp 30 aout.pdf