ARTS et MATIÈRES    

 

             SAULIEU 21210

Arts et matieres Les ateliers 2018-19 Theatre atelier adultes Theatre atelier enfants Biennale 2019 Jardins éphémères 2019 Biennale 2017 L'association Contact

Atelier Théâtre enfants (5 à 12 ans)

L'apprentissage du théâtre chez l'enfant est une activité d'expression ludique.

Il ne s'agit pas de jouer sans limite ni contrainte, mais plutôt de se mettre au service d’un texte, en faisant naître des personnages de façon libre et imaginative.

Aborder le théâtre, c’est mettre en jeu les émotions et les fragilités qui traversent l’enfant.

C’est également cultiver sa présence, son écoute, sa créativité, son acceptation de soi et des autres, ainsi que son sens de l’humour et de la dérision.

C'est un coup de projecteur sur l'instant présent, sur la sensation et sur l'imaginaire.

C'est une parenthèse qui permet à l'enfant d'acquérir davantage de confiance en lui, de liberté orale, corporelle et sensorielle.

Pour cela, je propose de travailler avec un groupe d’une douzaine d’enfants tous les mercredis, lors de séances d’une durée d’1h30 et de présenter en fin de cycle le fruit de notre travail.

Déroulé des séances

Le travail vocal étant indispensable à l’apprentissage du théâtre, nous abordons la voix et l’articulation grâce à des exercices oraux, drôles et variés.

Exemple :
« Petit pot de beurre, quand te dépetitpotdebeurreriseras-tu? Je me dépetitipotdebeurreriserai quand tous les petitspotsdebeurre se dépetitpotdebeurreriseront ! »

En parallèle, un échauffement physique permet également aux enfants de mettre en pratique leur colonne d’air et de comprendre, de façon concrète, de quelle façon une respiration profonde et régulière est un outil majeur pour bien “ancrer” un personnage.

Chacune des séances débute donc par ce petit temps d’échauffement vocal et physique, qui en plus de faire travailler le placement de la voix et l’articulation, est également un moment durant lequel le groupe est ensemble et se soude.

Le premier trimestre est consacré à des jeux et improvisations qui permettent aux enfants de se familiariser avec la scène, de comprendre les notions de “plateau”, “entrée”, “sortie”, “coulisses”, “costumes”, “espace des spectateurs”, etc… et d’appréhender le travail scénique.

Lors de ces improvisations, je mets à disposition des enfants un grand choix de costumes et accessoires que chacun est libre d’utiliser.

La construction du personnage passe aussi par le plaisir de se costumer. A travers ses propositions de costumes, l’enfant apprend à mettre en lien, de façon ludique, sa pensée du personnage et son rendu physique.

Il s’agit aussi durant ces premières séances, d’inculquer à chacun la notion de “respect du travail de l’autre”.

En effet, par l’expérimentation, les enfants découvrent qu’ils ont aussi un rôle à tenir lorsqu’ils sont en position de spectateurs et qu’ ils sont tenus d’écouter et de respecter le travail de leurs camarades.

En fin de premier trimestre, nous lisons différents textes de spectacles. Ensemble, nous choisissons celui sur lequel nous désirons le plus travailler.

A l’issue de cette lecture, j’établie la distribution des rôles en fonction des envies et des capacités de chacun.

Au second trimestre, quand chacun sait quel personnage il interprète, nous nous focalisons sur le travail de répétition du spectacle en alliant engagement physique et oral de chacun des comédiens en herbe.

les premières séances de répétitions peuvent se faire “texte en main”, puis petit à petit, les enfants mémorisent leurs répliques et peuvent “se libérer” du texte.

C’est à ce moment que les propositions de comédien deviennent concrètes car l’enfant qui connaît son texte, n’a plus à s’en préoccuper, et découvre alors une véritable liberté physique et un réel plaisir de jeu.

Lors du troisième trimestre, plusieurs séances sont consacrées à la recherche des costumes et accessoires nécessaires au spectacle.

Les dernières séances font l’objet de “filages” du spectacle.C’est-à dire que les enfants se mettent en conditions de spectacle et interprètent le texte dans sa totalité.

Cela permet à chacun d’avoir une vision globale du spectacle et de se rendre compte de l’avancée du travail et des éventuels manques à combler avant la représentation finale qui a lieu devant les parents.

En conclusion, cette première approche du théâtre, permet aux enfants de découvrir un texte, non de façon uniquement intellectuelle mais également physique.

Ils développent leurs qualités d’écoute et de perception, mettent en jeu leur corps et leur voix, se confrontent à la règle, se l’approprient et se découvrent une grande liberté créatrice.

Enfin, durant toute cette aventure, chacun des participants constitue et fait partie d’un groupe responsable, complice et respectueux.

Pour en savoir plus : http://www.cours-theatre-bourgogne.fr/